Panier

Panier vide

 

Carence en protéines : comment savoir si je suis concerné.e? 

De la croissance des cheveux et des ongles en passant par le système immunitaire et le développement de la masse musculaire, il est extrêmement important pour l’organisme d'obtenir la bonne quantité de protéines. Comment savoir si ce n’est pas le cas ? 

On vous dit tout ici pour apprendre à reconnaitres signes et symptômes d’une carence en protéines, et quels sont les risques d’un régime déséquilibré. 

 

 

 

Qui êtes-vous, les protéines ?  

Tout d’abord, reprenons les bases. Que sont les protéines ? Elles sont créées à partir d'une série de blocs de construction appelés acides aminés, des composés organiques constitués de carbone, d'hydrogène, d'azote et d'oxygène. Ce sont des macronutriments, (au même titre que les lipides et les glucides), soit des nutriments dont votre corps a besoin pour fournir de l'énergie. Il s’agit aussi d’un élément essentiel pour les muscles, le système immunitaire et diverses fonctions corporelles et organes. 

Lorsque nous parlons de carence, nous parlons d’un manque ou d’une pénurie de protéines. A ce jour, on estime qu'un milliard de personnes dans le monde souffrent d'un apport insuffisant en protéines, principalement dans des régions où la nourriture n’est pas disponible en quantité et qualité suffisante. 

Quelques signes permettent d’indiquer une carence : la présence d’œdème, qui n’est observée que dans les cas graves, et se caractérise par une peau enflée et bouffie, un éclaircissement des cheveux ou encore des ongles cassants…Mais attention, la plupart des symptômes générés par un manque de protéines ne sont pas tous visibles à l’oeil nu dans la mesure où ils se développent à l’intérieur de votre organisme, où ils peuvent causer de très sérieux dégâts… Voilà les principaux :

 

Lésion du foie  

Vous avez peut-être entendu parler de la stéatose hépatique, en ce qui concerne la surconsommation d'alcool ? On parle ici de stéatose hépatique non alcoolique, qui peut provoquer une inflammation du foie, et parfois conduire à une insuffisance hépatique. Malheureusement, les chercheurs n’ont pas identifié les raisons pour lesquelles une carence en protéines provoque une stéatose hépatique, mais des études suggèrent qu’une altération de la synthèse des protéines de transport des graisses, appelées lipoprotéines, peut contribuer à la maladie.

 

Perte de masse musculaire

L'un des signes les plus évidents de carence en protéines est la perte de masse musculaire. Étant donné que les protéines sont l’un des principaux ingrédients pour développer la masse musculaire, il est logique de perdre cette masse sans suffisamment de nutriments. En cas de carence, votre corps ira puiser des protéines dans les muscles afin de pour préserver les tissus et les fonctions corporelles plus importantes… 

 

Fractures osseuses  

Une carence en protéines entraîne un risque plus élevé de fractures osseuses, car les protéines sont essentielles au développement et au maintien d’une ossature solide. Des études menées chez des femmes ménopausées ont révélé qu'une quantité accrue de protéines, en particulier 20 grammes de suppléments protéiques par jour pendant six mois, ralentissait la perte osseuse de 2,3%.

 

Système immunitaire affaibli

Les protéines sont également essentielles pour assurer l’efficacité du système immunitaire. Dans le cas contraire, on observe une gravité accrue des infections, car le corps est incapable de combattre les germes.  

Rien de très fun, donc. De là à en conclure qu’il faille se gaver de proteine shakes, rien ne serait plus faux. 

En revanche, le quinoa, les graines de chia, le tofu, les haricots et le sarrasin sont là pour vous! (Si j'étais vous je jetterais un œil à notre délicieuse Lasagne not bolognaise) Et pour être sûr de ne pas manquer de protéines, le mieux est encore de consulter régulièrement votre médecin, pour un suivi et des bilans réguliers. 

 

lasagne-not-bolognaise

 

10/01/2021 - Text by: Laure Coromines

Photo: Loomi