Panier

Panier vide

 

 

 Et non, le tofu n’est pas responsable de la déforestation… 

 

Soja, tofu… Le sujet brûle les lèvres de tous les sceptiques face aux mangeurs de plantes. « Hmm, tu aimes vraiment le tofu? » Le tout accompagné d’une petite moue. (Bien sûr, tous les veggies ne sont pas fan de tofu, mais regardons les choses en face : oui, le tofu, on aime bien en manger. Voilà, c’est dit.) Et si vous avez le toupet de rajouter que l'une des raisons pour lesquelles vous vous nourrissez principalement de plantes est la protection de l'environnement, alors la réponse de ces mêmes sceptiques ne tardera pas à fuser : « Ouais et bien, la production de soja, matière première du tofu, détruit tout autant la planète que la production de viande. »

 


Oui mais non. Okay, les plantations de soja sont responsables d'une grande partie de la déforestation, notamment en forêts tropicales. Mais le tofu, certes visqueux, certes peu goûteux, n’y est pour rien. 

On vous explique pourquoi. 

 

Quelle est l'ampleur de la déforestation causée par le soja?

 La plus grande partie de la déforestation causée par la production de soja se produit en Amérique du Sud. Le climat tropical et la disponibilité relative de l'espace (un fois les arbres coupés, bien sur) en font une région idéale pour la culture. Or, les principales zones visées sont la région brésilienne du Cerrado, la forêt amazonienne, le Gran Chaco et la forêt atlantique, célèbres pour leur biodiversité. Pas génial pour les animaux, donc. Sans parler des émissions de gaz à effet de serre liées à la destruction de ces forêts... Au Brésil, la déforestation liée à la production est responsable de près d’1/3 des émissions de gaz à effet de serre.

Le Département de l'Agriculture des États-Unis estime que la superficie du Brésil consacrée à la culture des plantations de soja atteindra 30 millions d'hectares (la taille des Philippines) d'ici fin 2020. Dans le monde la superficie des terres consacrées à la culture du soja équivaut à l'Allemagne + la Belgique + la France + les Pays-Bas… 

 

tofu deforestation amazonie 

Mais alors, qui mange tout ce soja? 

Globalement, pas les végétariens… Seulement 6% du soja produit dans le monde est consommé par les humains, sous forme de lait ou de tofu. Pendant ce temps là, 70% du soja cultivés sert à nourrir le bétail… Le reste du soja est transformé en huile. Si cette dernière peut s’utiliser en cuisine, à l’instar de l’huile de tournesol, elle sert principalement à la production de biodiesel. 

 

Pourquoi donnons-nous du soja au bétail?

Le soja est la plus grande source de protéines pour les animaux d'élevage du monde. Pourquoi? C'est efficace et bon marché. Comme le maïs, le soja est utilisé pour engraisser le bétail en un temps record. Selon la National Cattleman’s Beef Association, une vache en parc d’engraissement gagnera entre un et deux kilos par jour grâce à ce régime spécial, pas eco-friendly pour deux sous… 

 

Alors, maléfique le tofu? Pas du tout. Au contraire. Si c’est pour votre propre consommation, le tofu ne fait pas de mal à la planète. Ouvrez lui votre coeur, et le tofu vous le rendra. 

 soja.tempeh.tofu.soya.soy.nouilles.udon

 

25/08/2020 - Text by: Laure Coromines

Cover photo: Pixabay/pnmralex // Photo 1: Dieny Portinanni // Photo 2: Nouilles Udon Loomi