-15% sur la 1re commande. Code : YESLOOMI

Panier

Panier vide

 

L'huile de palme est-elle si mauvaise ?

Peut-être que vous ne savez pas exactement d’où ça vient ou pourquoi, mais dernièrement, l'huile de palme vous dit quelque chose… Bah, c’est l'huile végétale la plus populaire au monde ! Utilisée dans de nombreux biens de consommation, elle peut être bon marché mais son impact est très mauvais pour l'environnement. Et les entreprises continuent de l’utiliser dans tout : détergent, lessive, collations et même rouge à lèvres. 

Dans l’article “Palm Tree industry”, vous découvrirez que des grandes marques de la restauration rapide comme Mc Donald’s, l’utilisent. 

Alors que faire pour diminuer notre contribution aux nombreuses atrocités liées à Big Palm ? Car, même si les entreprises ont signé avec la Table ronde pour s'approvisionner en huile de palme auprès de sources certifiées et durables au cours des prochaines années, pour l'instant, ces initiatives ne sont pas fructueuses. 

Jusqu'à ce qu'il y ait des preuves qu'un réel changement a été apporté pour garantir que toute l'huile de palme est d'origine durable, on vous conseille à faire attention à la liste d’ingrédients de vos produits. Et on vous explique pourquoi…

 

Huile de palme 

 

1. L'huile de palme contribue fortement à la déforestation>

Cette industrie joue un rôle important dans la déforestation. Et donc, sur le changement climatique institué par l'homme. Petit exemple :  en 2009, près de 30% des émissions de carbone déclarées par l'Indonésie était le résultat de la déforestation (pour donner place aux plantations de palmiers à huile). De plus, selon la campagne Say No To Palm Oil , «Chaque heure, une zone de 300 terrains de football est défrichée en Indonésie et en Malaisie pour faire place à des plantations de palmiers.» c’est fou ! C’est très important de nous souvenir que la destruction des forêts a non seulement un impact sur le climat, mais elle a un impact aussi directement sur toutes les espèces (déjà) menacées qui vivent dans ces zones tropicales.

 

2. L'huile de palme conduit à l'extinction

En parlant d’espèce menacée, les scientifiques prédisent que la population fragile d'orangs-outans va disparaître au cours de notre vie si nous continuons à détruire leurs habitats naturels. Au cours des 10 dernières années, la population d'orangs-outans de Sumatra et de Bornéo a diminué de plus de 20 000 membres. Entre 1990 et 2010, la quantité moyenne d'huile de palme consommée aux États-Unis a augmenté de 2000 millions de livres ! Plus de 98% de toute l'huile de palme utilisée aux États-Unis provient d'Asie du Sud-Est. L'Orangutan Conservancy estime que les orangs-outans ont perdu plus de 80% de leur habitat naturel au cours des 20 dernières années.

En France, environ trois quarts de l’huile de palme importée, terminent dans les agrocarburants.

  

3. L'huile de palme menace d’autres espèces

Les orangs-outans ne sont pas les seuls animaux menacés d'extinction. Il ne reste qu'environ 400 tigres sur l'île de Sumatra. Les rhinocéros de Sumatra disparaissent également avec des effectifs aussi inférieurs à 200. Les éléphants sont ciblés sur des pourcentages plus élevés pour l'ivoire, une autre conséquence indirecte de l'industrie de l'huile de palme. On estime qu'il ne reste plus que 2 500 éléphants à Sumatra.

 

4. L’huile de palme en tant qu’industrie est criblée de violations des droits de l’homme

Parmi les 3,7 millions de personnes qui travaillent dans l'industrie de l'huile de palme, des milliers sont des enfants forcés de travailler. Selon un rapport publié dans Business Week, de nombreux travailleurs sont entraînés dans l'industrie par la servitude pour dettes ou emmenés par des trafiquants d'êtres humains. Les trafiquants arrêtés font régulièrement face à peu de sanctions de la part des autorités gouvernementales ou commerciales.

 

5. L'huile de palme n'est tout simplement pas bonne pour vous

Simplement, elle est riche en graisses saturées. Après l'interdiction des gras trans dans les grignotines, de nombreuses entreprises ont commencé à utiliser l'huile de palme comme alternative «saine» . Il s'avère que cette huile est mauvaise pour vous aussi. Une étude qui a été faite avec des personnes qui ont suivi un régime riche en huile de palme pendant cinq semaines ont vu une augmentation de leur taux de cholestérol. 

 

Après avoir mieux compris l’impact que ce produit a sur notre santé mais surtout sur la planète, vous comprenez pourquoi on doit se poser la question avant nos achats. Notre consommation, qui devient (ou devrait devenir) plus consciente, contribue directement à l’injustice et destruction ou au bien-être et guérison globale. 

Donc, la prochaine fois que vous vous rendez au supermarché, attention à l’étiquette. On reste ici, comme vous le savez déjà, pour vous aider et soutenir à changer le monde, avec les petites actions. 

Un plat à la fois ;)  

 together

 

25/01/2021 - Text by: Adline Pelmard

Cover photo: Bioenergyconsult // Photo text: Nicole Baster